La Blockchain et ses 5 enjeux pour demain

« blockchain » « blockchain » « blockchain » : on en entend beaucoup parler, mais de quoi s’agit-il réellement ? Exploration didactique de ce système et ses enjeux :

La chaîne de blocs (souvent appelée par son sobriquet anglais blockchain) est « une écriture comptable d’opérations numériques partagées entre multiples parties prenantes ». Olala, ça y est, vous êtes déjà perdus ! Ne vous inquiétez pas, nous allons vous expliquer clairement ce que cela veut dire et en quoi ça consiste. En prime, nous évoquerons les 5 possibilités qu’ouvre cette technologie et comment elle va révolutionner notre société demain.

Père Castor, raconte-moi la blockchain 

Ca y est ? Vous êtes bien installés et attentifs ? Parfait, nous pouvons vous raconter la belle histoire de la blockchain :

Tout commence avec Joe, un petit américain qui achète une belle voiture décapotable. Il la conduit et parcourt avec elle de nombreux kilomètres. Seulement, un jour, il décide de la revendre. Il entend parler de Luke O’Ellen un collectionneur irlandais qui est extrêmement intéressé par son modèle de voiture. Mais comment Monsieur O’Ellen (qui est très méfiant) peut-il être certain que Joe possède bien cette voiture ? Grâce à la blockchain, justement.

Les collègues de Joe –Cindy et Peter– peuvent prouver que Joe possède bien cette voiture de collection : il l’utilise tous les jours pour se rendre au travail. Avec le système de blockchain, nos amis ultra-connectés Peter et Cindy ont reçu une notification demandant si Joe possédait bien cette voiture. Ils ont tous deux regardé par la fenêtre, ont vu la voiture sur le parking et ont donc dit que c’était bien le cas. Ils viennent de faire ce que l’on appelle une « preuve de travail » : celle-ci atteste la déclaration de Joe. Ni Cindy, ni Peter, ni Joe, ni Monsieur O’Ellen, ni qui que ce soit ne peut revenir sur cette attestation qui est scellée à jamais.

La blockchain a gravé sur un mur consultable par tous, mais intouchable (comme s’il était derrière une vitre pare-balle) le fait que la voiture était en la possession de Joe ce dimanche 22 mai 2016 à 17h00. Pour que l’action soit gravée dans le marbre sacré de la blockchain, il faut que la majorité des personnes interrogées aient confirmé cette action.

Monsieur O’Ellen se rend devant le mur de la blockchain et il est alors certain que c’est bien Joe qui possède la voiture recherchée : cette annonce n’est donc pas une arnaque, il peut lui faire confiance et faire une offre d’achat !

Joe et sa voiture

Bon, cette petite histoire de voiture, c’était pour vous expliquer le concept simple de validation des tâches ou transactions. En réalité, la technologie est un tout petit peu plus complexe : les actions se valident par blocs de tâches, et par des personnes qui n’ont pas forcément vu de leurs propres yeux la transaction ou le sujet en question : ils se rendent sur le registre de la blockchain, et s’il s’avère que la voiture a bien été achetée par Joe et qu’elle n’a jamais été revendue entre temps, alors, ces personnes appelées « mineurs » vont valider le fait que la voiture est bien en la possession de Joe et qu’il peut donc la vendre. A chaque fois qu’un bloc est validé par les mineurs, il est ajouté à la blockchain. Tous les mineurs sauront donc que la voiture appartiendra à Luke O’Ellen s’il l’achète. La transaction sera un nouveau bloc. Comme le wagon d’un train, la transaction est accrochée au wagon précédent par un lien. On appelle ce lien un nœud de réseau, noué par la « preuve de travail » apportée par les mineurs. La blockchain est dématérialisée et donc complètement numérique.

explication système de blocsC’est bon, vous avez compris, tout est limpide ? Ah, nous vous voyons venir : vous vous dites que dans l’histoire, Cindy et Peter peuvent tous les deux avoir menti (ce sont vraiment de bons copains de Joe donc ils l’ont couvert dans son mensonge) et par conséquent que le système n’est pas tout à fait fiable… En effet, plus le nombre de mineurs est élevé, plus le système est inviolable. Une multitude de mineurs sont nécessaires pour que le système fonctionne.

Autre chose : vous vous dites qu’en cas de pression, les mineurs peuvent donner de fausses informations, ayant peur que l’on sache qu’ils ont dénoncé leur ami. Encore une fois, c’est une très bonne remarque, mais la blockchain a tout prévu ! Par un système de cryptage, elle rend les informations fournies par les mineurs totalement indécodables ! Seule la blockchain elle-même est capable d’en connaître le contenu… Ils peuvent donc répondre sans pression.

bouleversement dû à la blockchain

Alors, pourquoi sommes-nous convaincus que la blockchain va révolutionner notre société ? (parce qu’on vous a vendu du rêve en intro donc vous devez en avoir l’eau à la bouche !) :

  1. La blockchain, lanceur d’alertes de demain

Avant tout, il faut savoir que cette technologie a été inventée par un homme –ou une femme– sous le pseudo de « Satoshi Nakamoto ». Le mystère plane encore sur la véritable identité de ce génie (a priori il s’agirait de l’australien Craig Wright…). Toujours est-il que cette personne a créé la blockchain en inventant le bitcoin (vous savez, cette monnaie virtuelle universelle…). La blockchain est un système de sécurité imparable qui permet d’effectuer ces transactions financières en toute sérénité et de manière complètement anonyme.

En effet, ce qui est essentiel dans la blockchain est la notion d’anonymat : comme la validation des blocs s’effectue sans aucune trace, mise à part la tâche elle-même (horodatée), chacun peut s’exprimer li-bre-ment ! Nous pensons donc tout de suite aux cas de corruption, de maltraitance, d’injustice, et bien d’autres situations encore, dans lesquelles personne ne dit rien sous le joug de La Peur. Ce système de blockchain permet à tout un chacun de dénoncer des situations injustes l’esprit léger : personne ne saura que vous êtes celui qui a sonné l’alarme ! Car actuellement, les lanceurs d’alertes (dont Edward Snowden est sûrement le plus connu) sont certes des héros, mais leur avenir est fortement compromis (demandez à Amnesty International qui lutte avec force pour leur protection). Dans un avenir où la blockchain serait totalement démocratisée dans les usages, nous sommes certains que bien plus de situations injustes seraient révélées au grand jour.

NB : il faut toutefois rester prudent quant à cette dimension de délation dont on imagine les possibles excès qui établiraient un climat de terreur, de suspicion de tous les instants.

  1. S’inspirer de la blockchain pour un travail plus collaboratif

Nous sommes aussi persuadés que le fonctionnement des entreprises de demain sera fondé sur le système de la blockchain ! En effet, nous nous rendons bien compte que le système actuel des entreprises, reposant sur une organisation hiérarchique et pyramidale, est à bout de souffle. De multiples alternatives se développent (comme l’holacratie par exemple). Elles sont la preuve que notre société tend vers une organisation plus libre, plus agile, qui sort de son carcan (cf les « entreprises libérées » comme Poult) et dans laquelle chacun pourrait être force de proposition et gérer des projets qui lui tiennent à cœur. L’avantage majeur de la « machine à  créer du consensus » qu’est la blockchain est le fait qu’elle s’exerce sans aucune autorité de régulation. Demain, nous imaginons que chacun sera autant manager que collaborateur (exécutant) en fonction des projets…  Bien que les manageurs garderont leur rôle de transmetteur et de motivateur des troupes, leur légitimité pour mener le projet ne reposera plus sur un simple titre ! Nous nous dirigeons donc vers une organisation vertueuse, agile, ouverte et dynamique… Organisation dans laquelle les salariés seront en réalité des freelanceurs ?

Par ailleurs, la blockchain va bouleverser le monde de l’entreprise puisqu’elle va sûrement faire disparaître certaines professions ! En effet, avec la blockchain, nous n’avons plus besoin de tiers de confiance puisque le système est ultra fiable et inviolable… Les notaires sont-ils alors une espèce en voie d’extinction ?

  1. La blockchain et les contrats privés

Nous pensons bien entendu que la blockchain va être utilisée au quotidien bien au-delà de la seule sphère financière… jusque dans la vie privée. D’ailleurs, un premier mariage a été scellé sur la blockchain cette année ! En effet, il faut bien comprendre que la blockchain fonctionne sans instance de contrôle suprême. Ce mariage sur la blockchain a permis aux deux époux de s’unir devant… le monde ! Les tourtereaux ne souhaitaient pas le faire sous les yeux d’un état en particulier, la blockchain leur a permis de s’affranchir de cette contrainte.

  1. La blockchain comme outil démocratique

Par ailleurs, la blockchain est un outil démocratique de choc ! Les votes sont grâce à la blockchain incontrôlables et inviolables une fois émis… Ce qui est extrêmement pur, vous l’entendrez. Nous pouvons imaginer qu’avant de voter, des mineurs seront en charge de valider le fait que le citoyen n’a pas encore voté et qu’il est encore vivant (dans certains pays, on se rend compte que les cartes d’électeurs de personnes décédées sont encore utilisées !).

  1. La blockchain comme gage de qualité

Enfin, la fonction d’historique est un réel avantage de la blockchain et nous nous rendons compte qu’elle est de plus en plus importante dans de nombreux domaines (concernant ce que nous mangeons notamment : les conditions d’élevage, les produits utilisés pour les cultures etc.). Cela ouvre de nombreuses portes d’application à la blockchain !

… Bref, nous pensons que la blockchain s’appliquera demain autant dans la sphère publique que professionnelle et personnelle !! Et vous, qu’en dites-vous ?

Récap :

Pour résumer le fonctionnement de la blockchain, les ingrédients sont les suivants :

  • Une personne qui effectue une tâche ou transaction,
  • de multiples mineurs qui valident le fait que la tâche a bien été effectuée (preuve de travail, ou proof of work pour nos amis bilingues)
  • un système qui enregistre l’historique des actions par blocs
  • une impossibilité de revenir en arrière et de modifier ce qui a été scellé par des nœuds (amis marins, inspirez-vous de ce nœud car il est absolument indénouable !)
  • à c’est donc un système ultra fiable, sans instance de contrôle et anonyme… vive la blockchain !

Nous espérons que la blockchain est une notion un peu plus claire dans vos esprits et que cet article vous aura aidé à en percevoir le fonctionnement et quelques enjeux. Cette technologie semble promise à un bel avenir, et bien malin, qui peut aujourd’hui mesurer toute l’étendue de ses applications.

Waouh, ce sujet m’intéresse : parlons-en !

Inspirez-moi encore !