Les 5 projets qui célèbrent le mariage art x digital

Impression 3D, intelligence artificielle, réalité virtuelle, robotique… Aujourd’hui, ces technologies ne sont plus uniquement réservées aux scientifiques, techniciens ou autres geeks. De la même manière, les institutions culturelles se sont totalement dépoussiérées (oui vraiment, on entend par là grand ménage de printemps vous voyez !). Les musées ne sont plus de sombres entités réservées à quelques visiteurs privilégiés ; ils sont aujourd’hui digitaux, connectés et accessibles à tous. Les artistes aussi ont évolué. Ils explorent de nouvelles perspectives et de nouveaux territoires artistiques grâce à ces nouveaux outils. Vous verrez qu’un tout nouveau genre d’artistes est même en train de naître..! Le mariage de l’art et des nouvelles technologies est de plus en plus fréquent aujourd’hui : fascinant et prometteur… mais vertigineux à la fois ! Tour d’horizon de ces projets artistico-digitaux inspirants :

1. The Next Rembrandt Project #IntelligenceArtificielle #Impression3D

… Ou quand Rembrandt se retourne dans sa tombe grâce à l’intelligence artificielle

  • Qu’est-ce que c’est ? Une intelligence artificielle a « peint » une nouvelle toile du grand maître telle qu’il aurait pu la concevoir en réutilisant de multiples données sur ses anciennes œuvres. Sujet, traitement des couleurs et des textures, technique… tout y est jusqu’au coup de brosse, recréé grâce à l’impression 3D.
  • Pourquoi est-ce intéressant ? Au-delà de la simple reproduction, il s’agit ici d’une création de toute pièce. On peut imaginer que demain, l’IA pourra même prolonger l’œuvre d’un artiste en poursuivant sa démarche artistique !

Rembrandt

2. Google Art Project #RéalitéVirtuelle

… Ou quand l’art se démocratise. True story.

  • Qu’est-ce que c’est ? Ce projet du Google Cultural Institute utilise sa technologie Street view à destination des musées pour permettre de visiter des musées du monde entier depuis son salon.
  • Pourquoi est-ce intéressant ? Une bonne manière de repousser les frontières des musées… et d’être vecteur de créativité pour les artistes, qui peuvent ainsi s’inspirer de nombreuses œuvres depuis leur atelier, OKLM.

google art project

3. McCann Japon ! #IntelligenceArtificielle #BigData

… Ou quand votre directeur artistique est un robot

  • Qu’est-ce que c’est ? Au Japon, McCann a nommé à la direction artistique un robot. Agrégateur de données, il est au courant de toutes les campagnes ayant existé. Son intelligence artificielle lui permet en conséquence de faire des recommandations stratégiques pour les campagnes à venir.
  • Pourquoi est-ce intéressant ? Cela change notre rapport à la création et au conseil, que l’on pensait exclusivités humaines. De plus, cela montre que les robots seront réellement nos collègues de bureau demain !

McCann

4. Re+Public #RéalitéVirtuelle

… Ou quand réalité augmentée rime avec participatif (si si, on vous assure, ça rime !)

  • Qu’est-ce que c’est ? Re+Public est une application permettant de prendre en photo une œuvre de street art et d’en modifier l’environnement pour en changer les perspectives et donner un nouvel éclairage de l’œuvre.
  • Pourquoi est-ce intéressant ? Cette initiative permet de faire vivre des œuvres de street art de diverses manières après leur création et de faire participer le tout-venant autour des œuvres.

re+public

5. Archeovision #3D #RéalitéVirtuelle

… Ou comment redonner vie à une cité disparue

  • Qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un projet du CNRS pour rebâtir virtuellement de nombreuses villes, dont Armana, la cité disparue d’Akhenaton, grâce à la technologie 3D. La technologie au service du patrimoine et de la recherche !
  • Pourquoi est-ce intéressant ? Cela ouvre le champ des possibles… vers une téléportation temporelle ? Demain, nous pourrons visiter les villes de notre choix, mais aussi à l’époque de notre choix !

archeovision

 La vraie question que ces projets posent est celle de la créativité artificielle :

En effet, nous pensions encore hier que les robots et autres intelligences artificielles ne se cantonneraient qu’à la sphère rationnelle (prouesses impressionnantes, bien entendu, mais mentalement concevables). Or, des projets comme The Next Rembrandt, ou le fait que des robots deviennent les directeurs artistiques de demain, font bouger les lignes. Nous sommes face au fait accompli : l’intelligence artificielle s’attaque au champ de la création. Ce que nous considérions comme notre dernier pré carré se laisse envahir à son tour… Que sera alors le propre de l’homme dans quelques années ? Nous avons hâte de le savoir !

Image de l’article : Surnatures – Miguel Chevalier

Waouh, ce sujet m’intéresse : parlons-en !

Inspirez-moi encore !